L'agroalimentaire français à la conquête des pays tiers!

Avec la saturation du marché européen, l'agroalimentaire français souhaite accroitre ses exportations de produits et son excédent commercial vers les pays tiers, François Gontier vous explique cette nouvelle tendance.

Une progression de l'excédent commercial

Les derniers résultats du commerce extérieur agroalimentaire français sont encourageants, car ils montrent une augmentation des exportations vers des pays tiers. Cette hausse est dûe à la vente de produits transformés avec une valeur de 300 millions d'euros.

Les pays tiers constituent de réels débouchés sur lesquels la France pourrait réduire son déficit commercial de biens et marchandises.


La baisse du solde commercial en europe

Depuis quelques mois, le solde commercial agricole connaît une hausse de plus de 700 millions d'euros vers les pays tiers et une baisse de 400 millions d'euros vers l'europe.

La France importe 69% des produits d'europe, ce qui fait que les industriels et les agriculteurs subissent une concurrence rude des pays voisins.


Excédentaies dans la plupart des régions du monde

Selon le service de la statistique et de la prospective du ministère de l'agriculture, la France enrégistre une hausse de son excédent commercial agroalimentaire avec l'ensemble des régions du monde hormis l'Union européenne.

François Gontier depuis Paris, île de France