La guerre des prix dans l'agroalimentaire

Aujourd'hui, la défiance des prix entre les entreprises agroalimentaires et les clients est devenue contre-productive, François Gontier, président de l'EEM Paris, vous explique pourquoi?

La filière alimentaire est-elle en danger

En avril dernier, l'association nationale des industries alimentaires et d'autres organisations tiraient la sonnette d'alarme sur de nombreuses situations dépendance au niveau économique.

Une forte dépendance économique

Selon les organisations "la concentration excessive des centrales d'achat de la grande distribution met en péril l'équilibre même des négociations commerciales". Cette situation qui perdure depuis plusieurs années a fini par créer une dépendance économique.

Ainsi, celles-ci considèrent que les conséquences sont très lourdes pour le secteur, car les budgets de recherche et développement se font rares.

La guerre des prix...le pouvoir d'achat pris en otage

Les organisations de l'industrie alimentaire avancent que la guerre des prix n'améliorera pas à terme le pouvoir d'achat. Cette analyse a été confirmée par l'Observatoire de la formation des prix de produits alimentaires qui relève une baisse des prix des produits alimentaires de 0,7% en 2014.

Certains extraits de cet article sont tirés du site latribune.fr

Françis Gontier, Paris, EEM, Ile de France